Maintenance

Acces Industrie propose un contrat de maintenance s’appuyant sur un réseau technique d’expertset spécialisé en nacelles et chariots élévateurs partout en France.

Il comprend 2 visites par an pour l’entretien préventif du matériel et 2 visites générales périodiques effectuées par un organisme certifié partenaires comme APAVE, VERITAS etc.

L’entretien préventif est calqué sur les préconisations du constructeur du matériel :

Exemples :

- Vidange des lubrifiants
- Remplacement des filtres
- Contrôle des sécurités
- Graissage
- Essai machine

A noter : Les visites générales périodiques (VGP) sont une obligation légale du Code du Travail, elles sont à effectuer tous les 6 mois (cf Arrêté du 1er mars 2004 relatif aux vérifications des appareils et accessoires de levage). Le carnet de maintenance de la machine est également une obligation, comme l’indique l’Arrêté du 2 mars 2004 relatif au carnet de maintenance des appareils de levage.)

La visite de maintenance préventive est réalisée quelques jours avant la date d’échéance de la Visite Générale Périodique (VGP). Cela permet de s’assurer que la VGP ne comportera aucune observation et « contre visite ». Le matériel restera donc toujours opérationnel.

Pourquoi souscrire au contrat de maintenance ?

  • Entretien réalisé suivant les préconisations du constructeur sur le site de notre client.
  • Gestion du planning des VGP et prise de rendez-vous partout en France.
  • Un seul interlocuteur - Acces Industrie - pour la gestion des garanties avec le constructeur. Il n’est pas nécessaire de justifier de l’entretien.
  • Carnet de maintenance informatique permettant l’historique de toutes les interventions effectuées sur la machine.
  • Matériel entretenu par des techniciens formés et disposant d’outillage spécifique suivant les modèles (consoles de diagnostic et de paramétrage).
  • Gain d’exploitation : Immobilisation du matériel limité.
  • Valorisation du matériel à la revente grâce à un carnet de maintenance complet (maintenance, réparation, VGP).
  • Remise de 10% sur les pièces détachées